Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Castelamap - AMAP de Castelnau de Médoc
  • : Blog de Castelamap, AMAP de Castelnau-de-Médoc (33) et des communes environnantes...L'AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) a été créée le 22 octobre 2008, elle regroupe 75 familles en novembre 2018
  • Contact

Texte Libre

Castelamap est l'AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) de Castelnau-de-Médoc (33).
Créée le 22 octobre 2008, elle regroupe 97 familles au 14 novembre 2009...

Recherche

Pages

Liens

24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 23:13

Le dimanche 25 mars 2012, 180 amapiens du réseau amap Gironde se sont rendus avec le soleil à "la grande Canau" à Saint Vivien de Médoc pour y fêter les 5 ans de la ferme d'Elodie AUBERT, paysanne boulangère médocaine, partenaire des A.M.A.P.

L'A.M.A.P de Castelnau de Médoc y était représentée.

Elodie et Laurence

ELODIE ET LAURENCE DESSIMOULIE

Les amapiens ont été accueillis comme des rois. L'organisation de cette journée était exellente.

Chacun a été invité à confirmer son inscription à l'un des 8 ateliers proposés par Elodie dès son arrivée.Et puis hop! de petits groupes se sont éparpillés sur l'ensemble de la ferme pour presque 2 heures!

Vers 13h00, tous ont installés de grandes tablées dans les anciens chais, chez Marie Nöelle et Pierre AUBERT, les parents d'Elodie, et ont dégusté ce qui avait été préparé le matin dans certains ateliers.Tablée d'amapiens 2

 ACCUEIL CHALEUREUX ET AMBIANCE CONVIVIALE DANS LES CHAIS

L'atelier "préparation des tartinades et de blinis" était animé par Laurence DESSIMOULIE (son site= de la bouche à la terre), cuisinière éco-responsable médocaine,formée par François COUPLAN. Autant petits et grands ont pu préparer :

-du tartare d'algues (délicieux en tartinade sur le bon pain préparé par Vincent, le boulanger d'Elodie,et les amapiens de l'atelier centré sur les secrets du façonnage du pain). Il suffit de mélanger algues séchées, oignon, gousse d'ail, jus de citron (et son zeste), du "mild shoyu" (de la sauce soja fermenté), du vinaigre de cidre, des cornichons et de l'huile d'olive,et le tour est joué!

- du pesto d'herbes sauvages : les amapiens sont allés dans les champs de Marie- Nöelle, cueillir des bettes (blettes) sauvages ainsi que du cresson. Mélangées hachées menues à de l'ail, de la sauce soja, du sel, du vinaigre de pomme et de l'huile d'olive, c'est un régal !Les champs de Marie Noelle très riches en herbes sauvages

                                                                                CUEILLETTE DU CRESSON SAUVAGE

 - des blinis ont été préparés à partir de lait de riz  et de blé. Une drôle de petite machine "la floconneuse" transforme les grains de blé en petits flocons.

-de la crème de tournesol germé et de l'houmous de lentillons ont aussi présidé sur les tables au moment du repas.

Pendant ce temps, Elodie emmenait son petit groupe pour l'atelier "A la découverte des cultures". Elle a présenté ses 40 hectares de terres cultivées et le travail qu'elle y engage depuis 5 ans, terres durement acquises car très recherchées !En effet, elles sont composées d'une argile un peu spéciale, la Montmorillonite, qui a la particularité de rester humide  même durant les pires canicules d'où des cultures toujours préservées. Elodie choisit bien ses périodes de plantation pour éviter au maximum les "mauvaises" herbes (notamment cette fameuse moutarde)et enrichit naturellement sa terre. Se succèdent sur ses champs les féverolles, la luzerne riche en azote (vendue sur pied car difficile à récolter), le blé, gourmand en azote (çà tombe bien!), et le seigle très peu exigent.  Un peu de fiente de poulet vient l'aider à atteindre les 40 quintaux à l'hectare qu'elle se fixe comme objectif de production.C'est son compagnon (aussi agriculteur) qui l'aide à récolter ses céréales. Elodie fait aussi très attention à préserver sa vie de famille.

Elle a aussi présenté l'atelier (à partir de midi) " A la découverte de la transformation à la ferme : du tri de la récolte à la cuisson du pain". La photo ci -dessous montre la foule rassemblée pour l'écouter (d'ailleurs tout le monde n'a pu entrer dans le local), elle, perchée en hauteur, au niveau de son moulin (on voit ses pieds!), et la grande attention des amapiens : une bonne preuve que son propos était interessant ! très attentifs!!!

Vincent, son boulanger, a ,quant à lui, montrer ses petits secrets lors de l'atelier "Initiation au façonnage du pain et découverte des mille et uns tours du boulanger". Alors si vous voulez ses petits tours de mains, les voici!(précieusement récoltés par Annick et Michel C.qui ont apprécié la bonne humeur de Vincent et des participants)

1-la préparation de la pâte : 1kg de farine, 660g d'eau, 330g de levain et 20g de sel

Certains se demandent comment on fait le levain. Pour cela, il faut de la farine de seigle, de l'eau en quantité égale et un peu de miel.Il faut laisser ce levain fermenter quelques jours. Pour renouveler le levain, on y ajoute  pour la moitié de son poids : 50% de farine et 50% d'eau. Et c'est reparti !!!!

2-le pesage : 600g de pâte donnera un pain de 500g (perte d'eau)

3-le façonnage : donner une forme de boule en tournant doucement la pâte sans la soulever du plan de travail et en la tirant vers le bas

4-le repos : 15mn

5-le dégazage : reprendre la boule et l'aplatir sur la table, taper dessus pour faire partir le gaz de fermentation.

6-le pliage : poser la pâte sur une surface farinée, plier les 2 côtés vers le milieu et presser, refaire la même chose avec les 2 autres côtés et enfin replier un côté sur l'autre en enroulant la pâte autour du pouce et en pressant la soudure avec la paume de l'autre main, répéter 3 ou 4 fois cette opération.

7-le repos n°2 : 2 heures

8-la cuisson :préchauffer le four à 230°C avec le lèche-frite placé en bas du four. Quand le four est chaud, jeter un verre d'eau très chaude dessus.Ne pas oublier d'inciser profondément le pain.Il doit cuire 35 mn, la crôute doit être dorée foncée et si vous tapez sur le pain il doit sonner creux.Annick D. et Vincent

VINCENT ET ANNICK (ET UN PEU DE MICHEL R.!)POUR LA PESEE

Benoit RIDEL élabore lui aussi de délicieuses recettes avec la farine d'Elodie, dans son café resto "le p'tit bio" du cours de l'Argone à Bordeaux. Il a confectionné avec les amapiens de délicieuses pâtes fraîches sur l'atelier ("préparation de pâtes fraîches : du mélange des ingrédients à la cuisson")Atelier pâte la pesée

BENOIT (chemise verte) DONNE DE BONS CONSEILS POUR REUSSIR LA PÂTE DES PÂTES : ICI ON PESE LES OEUFS AVEC LES COQUILLES AU GRAMME PRES.

Anne P. de l'A.M.A.P a trouvé que Benoit était vraiment un bon prof.

Alors autant vous prévenir aussi, il faut avoir de sacrés muscles pour mélanger les ingrédients ! 

Pour 8 personnes : 700g de farine et 400g d'oeufs avec les coquilles. Placer la farine dans un saladier, y faire un puits et y mettre les oeufs comme dit Anne "sans les coquilles", bien sûr! Mélanger par le centre pour faire une boule. Placer le saladier sur l'assise d'une chaise et (attention c'est là où c'est dur!) mélanger avec les poings. Ajouter de l'eau si c'est un peu sec puis en faire une boule. Mettre dans un film plastique et la laisser au repos 2 heures.Ensuite, couper cette boule en 6 parts égales et en faire des boudins. Les fariner. Passer les 6 boudins dans la machine à pâtes en position 1. Puis sur la position 4 et repasser les 6 boudins sur la position 7 (tagliatelles). Mélanger les pâtes ainsi coupées dans de la farine et les faire cuire "al dente"dans de l'eau bouillante généreusement salée. C'est bon, les enfants vous le diront !!!!!!! La pâte à pâtes à la machine à faire des pâtes

                                                                                                               LES TAGLIATELLES PRENNENT FORME

Un autre atelier "A la découverte de la permaculture" présidé par Saïda SLAMA de l'association Permaculture Médoc a permis à Dominique R. amapienne castelnaudaise de savoir ce qu'était ce "truc" de permaculture.(8 rue des blancs manteaux 33590 Grayan et L'hopital ou permaculturemedoc@yahoo.fr).Saïda explique son atelier

SAÏDA EXPLIQUE CE QU'EST LA PERMACULTURE AVANT LE DEPART VERS LES 2 LIEUX (Landeuil et Le champ de sable) EXPLOITES SELON CE PROCEDE.

Alors la permaculture, c'est quoi? C'est une démarche s'inspirant de la nature, pour se nourrir sans détruire la planète. Les déchets ménagers comme les toilettes sèches sont des ressources pour le sol. La vie du sol, le cycle de l'eau, le système racinaire, la technique des jardins sur buttes...sont autant de notions mises en pratique et enseignées à travers des ateliers pédagogiques. C'est bien écolo à 100% !Et Saïda est une passionnée.

Les petits, nombreux,n'ont pas été oubliés durant cette journée : ils ont participé à certains ateliers, ont pu se reposer dans un coin spécialement aménagé pour eux et dévorer ce qui a été préparé dans les marmites !


Elodie 2

Et parce qu' Elodie est une poéte de la Nature (il faut la voir expliquer l'ondulation du seigle par jour de grands vents sur ses terres!) et une personne engagée qui réfléchit à toutes les conséquences de ses actes,nous ne pouvons que lui adresser notre respect total. Chapeau bas Elodie!

 

Signé : Les amapiens de Castelamap ayant participé à cette superbe journée!

 


Partager cet article

Repost0

commentaires